Mesurer le succès de ses publications

On se lance parfois dans le vide en publiant sur les médias sociaux. Même avec des publications réfléchies et des idées créatives incroyables, pour réajuster le tir et s’améliorer, il faut savoir ce qui fonctionne le mieux dans ce que nous partageons en ligne.

Comme dans tous médias, vous avez le pouvoir de mesurer ce qui est efficace ou pas! Andréanne, stratège médias sociaux, nous a déjà donné ses conseils pour de meilleures publications. Cette semaine, elle explique de façon simple comment mesurer leur succès.

Comment mesurer le succès de mes publications?

Il faut déterminer l’engagement qu’elles suscitent. Il correspond aux nombres d’interactions (mentions j’aime, commentaires et partages) sur votre publication.

Pour déterminer le taux d’engagement, le calcul est simple :

  • Le nombre d’interactions correspond au nombre total de « j’aime », commentaires et partages.
  • La portée réfère au nombre de gens qui ont vu votre publication.

Un taux d’engagement relativement haut traduit que ceux qui vous lisent apprécient votre contenu et sont rejoints par vos publications. Si les gens interagissent avec ce que vous publiez, vous êtes sur la bonne voie!

Par exemple ;

Sur la publication ci-dessus, on retrouve 58 interactions (55 j’aime et 3 commentaires) pour une portée de 3324 individus. En faisant le calcul présenté plus haut, on arrive à un taux d’engagement de 1.74%. Ce taux signifie que 1,74% des gens ayant vu la publication d’Anick y ont réagi.

Un bon taux d’engagement est d’au moins 1 %, c’est-à-dire que 1 % des internautes interagissent avec le contenu. Qu’est-ce que ça implique? Le temps où il fallait chercher à avoir le plus d’abonnés ou de relations est révolu!

Vous l’aurez compris, puisque la mesure de succès est l’engagement, il est plus difficile d’engager 1 % de 1 000 000 abonnés que 1 % de 1000 abonnés. Chercher à avoir la plus grande audience n’est donc plus un gage de succès.

Au final, la grandeur de votre réseau ou de votre base d’abonnés ne sont que des chiffres qui, seuls, signifient peu. Si vous avez un plus grand réseau, plus de gens seront exposés à votre contenu, mais auront-ils un intérêt à le lire et à interagir?

Le conseil d’Andréanne pour avoir un impact?

Autant sur LinkedIn qu’ailleurs, priorisez la qualité de votre réseau plutôt que la quantité. Cherchez à ce que vos relations ou vos abonnés fassent partie de votre audience cible et que vos publications les rejoignent : ils seront plus susceptibles d’interagir avec vos contenus. Mais au-delà des bonnes pratiques et des mesures de performances, aujourd’hui, avoir une bonne visibilité n’est pas sans le coût. Bien que les médias sociaux soient présentés comme gratuits, si vous souhaitez un plus grand impact, que vous dirigiez une page « entreprise » ou une page en votre nom personnel, Andréanne conseille d’amorcer la réflexion quant aux solutions publicitaires et aux stratégies qui s’y rattachent. En octroyant un budget à vos initiatives sur les médias sociaux et en faisant appel à des experts, vos chances d’être vu par les bonnes personnes et de rayonner augmentent considérablement.

Laissez votre commentaire

Votre courriel est en sécurité avec nous.